Qu’est ce qu’une ALD (affection de longue durée) ?

by admin • March 2, 2014 • No Comments on Qu’est ce qu’une ALD (affection de longue durée) ?

Les malades souffrant de maladies lourdes ou « affection longue durée » doivent vivre avec celles-ci mais cela s’avère vraiment pénible et angoissant, en particulier si on tient compte des dépenses que cela engendre. A défaut d’argent, certaines personnes redoutent de ne pas jouir de soins appropriés ? Mais il faut savoir que ces dites pathologies lourdes sont prises en charge dans leur intégralité. Les détails

 

shutterstock_37575403Quand est-ce qu’une maladie est dite ALD ?

Une pathologie est qualifiée d’ALD lorsque cette dernière est chronique ou grave et qu’elle requiert un traitement de longue durée, c’est-à-dire de plus d’un semestre, ainsi que des soins onéreux. Trente maladies sont reconnues par décret en tant qu’ALD et sont dites « exonérant ». Parmi celles-ci figurent le diabète de type 1 et de type 2, la maladie de Parkinson, les myopathies, l’accident vasculaire cérébral ou encore la maladie d’Alzheimer. LOrsqu’une pathologie est dite ALD, celle-ci accorde une prise en charge totale. Ce qui signifie que l’Assurance Maladie se charge de l’intégralité des frais, et même de la somme que le patient doit en principe rembourser : le ticket modérateur.

Dans certains cas, les maladies ne figurant pas sur la liste initiale des ALD peuvent également être totalement prises en charge. Il s’agit alors d’affection hors liste ou encore « ALD 31 ». Tel est notamment le cas des maladies invalidantes, graves dont le traitement est prolongé et dure plus de six mois et les soins en sont très onéreux. Comme exemple, citons les ulcères chroniques. Par ailleurs, il se peut que certaines poly-pathologies, si celles-ci engendrent un état rendant invalide et de longs et nombreux soins, sont aussi dites ALD 32. Si une vieille personne souffre en même de surdité, d’arthrose et d’incontinence, celle-ci pourra jouir d’une prise en charge de 100 %.

 

Comment se déroule la prise en charge d’une ALD ?

Si le médecin traitant adresse pour son patient une demande de prise en charge totale, ce dernier doit établir un formulaire, nommé « protocole de soins ». Dans certains cas, si d’autres médecins interviennent aussi dans la prise en charge de l’ALD, ceux-ci doivent aussi contribuer à l’établissement du protocole. Plusieurs données sont spécifiées dans ce formulaire, à savoir tous les traitements, les consultations de médecins spécialiste ou encore les examens dont le patient aura besoin. Les médecins chargés de l’élaboration du formulaire y décriront donc les soins requis par le patient, la durée du protocole et tout cela dépendra encore des critères instaurés par la Haute Autorité de Santé.

Ensuite, un médecin conseil de l’Assurance maladie doit procéder à la validation du protocole dans un délai de 30 jours, et indiquer les traitements et soins pris en charge à 100 %, autrement dit ceux qui seront totalement remboursés. Le médecin traitant donnera alors le formulaire à son patient. Celui-ci renferme aussi tous les renseignements dont le patient aura besoin pour ses soins.

Comments