Mutuelles santé : l’accès aux soins en baisse en France, faut il tirer la sonnette d’alarme ?

by Marion Jouberta • January 24, 2015 • Comments Off on Mutuelles santé : l’accès aux soins en baisse en France, faut il tirer la sonnette d’alarme ?

Depuis quelques temps les français ayant besoins de se faire soigner ou de se soigner ne le font plus. La proportion des individus qui se passent de complémentaire santé a beaucoup augmenté. Cela inquiète en plus haut lieu. En effet, EN 2010, un peu moins de 3 millions de Français étaient sans complémentaires santé. Quelles en sont les raisons ? Quelles solutions sont proposées ? Précisions sur ce point.

santeforme46

Les français délaissent peu à peu leur complémentaire santé

De plus en plus de français renoncent aux soins. C’est ce qui a été constaté depuis ces dernières années alors que chez d’autres pays européens, l’accès au soin a gagné du terrain. En 2010, 2,8 millions de français ne bénéficiaient pas de complémentaires santé, et en 2012 ils sont passés à près de 3,3 millions à avoir renoncé à ceux-ci, soit une augmentation de 500000 individus sans complémentaires de 2010 à 2012. Ce qui a pour conséquence le recul du recours aux soins dans l’hexagone. La sécurité sociale n’arrive pas à rembourser comme il se doit, les dépenses de santé des français.

Le système de santé au cœur du débat : entre attentes et illusions

C’est la hausse de tarifs et le cout des complémentaires qui sont les principales causes de ce renoncement aux soins. Ces couts augmentés sont dus au régime fiscal soumis aux mutuelles. Les différentes taxes indirectes spécifiques aux mutuelles ont atteints plus de 10% en l’espace de 10 ans. Ces taxes voulues pour l’état n’ont pas eu l’effet escompté et les objectifs n’ont pas été atteints, le système de santé n’a pas été amélioré et les français ont de plus en plis de mal à accéder aux soins et donc rechignent à se faire soigner.

Le constat est édifiant, la proportion de français ayant renoncé à se faire soigner tend à augmenter d’année en année. Cette tendance est due aux couts des taxes et des complémentaires qui sont trop lourdes pour plusieurs ménages. L’ État et donc le gouvernement devraient mettre en place des réformes pour que la tendance s’inverse.

 

Comments

Comments are closed.